Chronique : Un Palais d’épines et de roses de Sarah. J. Maas

Chronique : Un Palais d’épines et de roses de Sarah. J. Maas

Chronique : Un Palais d’épines et de roses de Sarah. J. Maas

livre : un palais d'épines et de roses de Sarah. J. Maas
  • Broché: 528 pages
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (9 février 2017)
  • Collection : Fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2732472301
  • ISBN-13: 978-2732472300

Synopsis du Tome 1 : Un palais d’épines et de roses

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Ma chronique sur le Tome 1 : Un palais d’epines et de roses

Un palais d’épines et de roses est un 1er tome captivant.

On ne peut que penser au conte de la Belle et la Bête en lisant ce roman, mais transposé dans un monde de magie et de Faes.

Notre héroïne Feyre est une belle mortelle sensible et courageuse, qui se voit contrainte de quitter sa famille pour aller dans le royaume des Faes immortels, perçus par les siens comme des êtres monstrueux. Les Faes sont en effet les ennemis des humains, et ceux-ci les haïssent.

De l’autre côté, nous avons notre héros, Tamlin, un grand seigneur chez les Faes, qui possède le don de la métamorphose et peut se transformer à volonté en bête. Puissant et mystérieux, il est aux prises avec une malédiction.

Tous les ingrédients du conte initial.

L’amour, la magie et l’action vont ici nous transporter dans un univers riche et coloré. Un monde très bien décrit qui nous immerge totalement.

La romance bien présente ici, commence par l’apprivoisement des 2 personnages principaux, qui vont se rapprocher peu à peu pour aller au-delà de leurs différences et de leurs préjugés. Et ce jusqu’à ce que l’amour puisse éclore, mais bien plus tard.

Le danger, les rebondissements viennent pimenter cette histoire passionnée. Un combat contre elle-même demandera à Feyre de se surpasser, et s’achèvera sur une chute des plus inattendue.

La fin elle-même reste suspendue à de nouveaux mystères avec l’apparition progressive et le rapprochement d’un second personnage masculin. Rhysand, un grand seigneur Fae lui aussi, beau et sulfureux à souhait. Le Bad boy de l’histoire.

On espère alors une triangulation amoureuse et on n’a qu’une envie, c’est d’acheter le tome 2.

Je pense que vous aussi vous serez ensorcelé.

 

Extrait choisis : « — Je t’aime, déclarai-je. Malgré tout ce qu’elle pourra dire, et même si ce n’est que de tout mon stupide cœur humain. Et même quand on brûlera mon cadavre, je t’aimerai encore »

Et vous avez vous aimé ce livre ?

Qu’ avez vous pensé d’un palais d’épines et de roses de  Sarah. J. Maas ?

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

La Newsletter du Crepuscule

Rejoignez la liste secrete des lectrices du crepuscule pour etre tenu au courant de la sortie des derniers articles...

Merci de votre inscription