Synopsis du tome 1 : Les Anges mordent aussi.

Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

Chronique de Lys –

De la Bit Lit Française, mais très différente de l’univers plus sombre des Anita Blake ou d’autres auteures dans la même veine.

Ici le style est léger et l’humour est très présent dès le début. Ce qui peut déstabiliser.

Mais très rapidement on rentre dans l’univers de cette héroïne maladroite et pleine d’humour.

Un extrait explicite ici : « Il a examiné le cou, le torse et les bras du vampire avant de lui ôter son pantalon en tirant sur les jambes. Sans ménagement il lui a ouvert les cuisses.

Sincèrement, Terrence en train d’écarter les guibolles d’un mec à moitié nu, même mort, ça m’a fait drôle ».

Le style à la 1re personne nous plonge directement dans la vie de l’héroïne : Felicity, dans ses pensées et son intimité.

Le thème des anges et des vampires est traité de façon originale. Le décor lui aussi amène sa touche dépaysante puisque l’histoire se situe à Bath, une ville anglaise et non pas en France ou aux États-Unis.

La romance qui débute dans ce 1er tome semble se complexifier au fur et à mesure. Les 2 personnages masculins Stanislas et Terrence ont des personnalités bien marquées qui laissent présager un futur là aussi rempli de péripétie pour les prochains tomes.

Pour conclure,  les aventures de Felicity nous plongent dans la lecture et nous ensorcellent mystérieusement. Le tome 1 se lit très vite et signe positif : je vais acheter le tome 2.

N’hesitez pas à noter votre ressenti personnel sur cette saga et à laisser un commentairesmile

Share with: