Interview de Tamara Durand (mars 2019)

Tamara Durand

 

(je me permets pour l’interview de vous tutoyer, si vous êtes d’accord…)

 

oui pas de soucis au contraire 🙂

 

Bonjour, et merci de te prêter à l’exercice de l’interview.

 

Il se fera en 2 parties : la 1re partie sur ton œuvre et tes projets (partie personnalisée), la 2me partie sur l’aspect plus technique du métier d’écrivain au travers de ton expérience (section identique à tous mes interviews)

 Peux-tu pour l’instant te présenter en quelques phrases….Date de naissance, tes loisirs, passions, ton univers… ?

 

Ah la question qui fâche : l’âge… j’ai 36 ans (je suis née le 02 janvier 1983), je suis une jeune maman de deux enfants, passionnée de lecture (je sais que c’est étonnant, mais je t’assure que c’est vrai) voire même boulimique (surtout la bit-lit, thrillers, romance, mais je suis assez ouverte donc je lis facilement d’autres genres sauf la poésie où j’ai plus de difficultés à adhérer), je suis également très cinéphile (principalement horreur, épouvante, thrillers, paranormal et les trucs de filles ^^ ).

Concernant mon univers d’écriture, pour le moment, je suis plus basée sur la bit-lit avec des histoires sur les vampires les loups-garous… mais j’ai bon espoir de pouvoir écrire un bon polar.

 

Ton œuvre :

 

  1. Peux-tu déjà dans un 1er temps  présenter ta saga « Hybrides » , pour ceux qui éventuellement ne la connaitraient pas encore. Initialement en 3 tomes distincts j’ai vu que l’intégrale vient de sortir en février 2019 ….

 

Bon je ne suis pas très douée pour faire des résumés alors j’espère que ça ira…

Ysia, une jeune médecin légiste, se rend, à la demande de sa meilleure amie et colocataire, Tamara, dans la ville des surnaturels pour pratiquer une autopsie. C’est la première fois qu’elle a l’occasion de côtoyer des vampires ou des loups-garous et son corps y réagit particulièrement. Elle fait ainsi la connaissance d’Elijah, le ténébreux vampire, ainsi que de Timéon le sexy loup-garou, qui était à sa recherche sur la demande de son père biologique. À partir de ce moment-là, sa vie part à vau-l’eau. Quelqu’un cherche à la tuer pour une raison qu’elle ignore (pour le moment), elle découvre qu’elle n’est pas entièrement humaine et que cela va entraîner des conséquences particulières sur sa vie future (triangle amoureux, découverte d’un nouvel univers jusqu’alors inconnu pour elle, découverte d’une famille qu’elle ignorait avoir).

 

  • Ton héroïne est confrontée au début à une triangulation amoureuse, et fait face à un choix difficile, devoir choisir entre 2 magnifiques spécimens : un vampire et un loup-garou ? Elle va beaucoup évoluer au cours de la saga… Comment t’est venue l’idée de ton personnage Yzia et de cette histoire ?

 

C’est suite à un rêve. J’avais, encore une fois, visionné la saga Twilight. Dans mon rêve il n’y avait plus bella mais une femme plus âgée qui n’avait jamais vraiment eu de chance dans sa vie sentimentale. Cette femme rencontrait deux hommes complètement aux antipodes l’un de l’autre. Et là je me suis dit mais pourquoi devrait-elle choisir entre l’un ou l’autre puisque les deux réunis ressemblaient à son idée de l’homme idéal ? Du coup, je fais en sorte qu’elle n’ait pas le choix. Et voilà ! 🙂

 

  • Quelles ont été tes influences littéraires, ou justes tes auteurs/ou genres préférés ?

 

j’ai quelques auteurs préférés, notamment Nalini Singh, J.R Ward, Laurell K Hamilton, Harlan Coben, Stephen King, Agatha Christie, Mary Higgings Clark

 

  • As-tu d’autres projets pour l’avenir en Urban Fantasy/Bit-lit, côté Young adulte, ou fantasy ?

 

J’ai énormément de projets et je ne suis pas sûre de pouvoir tous les réaliser. En bit-lit, c’est certain, vu que j’ai déjà les spin-off « d’Hybride » en cours, mais j’ai également d’autres idées qui me trottent dans la tête, j’ai une saga en tête qui mélange Fantasy et Urban fantasy (déjà commencée), j’ai une idée d’histoire (romance) avec des extra-terrestres (merci à Emmanuelle Amadis et ses Sarangins… 🙂 ). Pour le Young Adult, j’ai plus de difficultés, car il faudrait éviter les scènes érotiques et j’adore les scènes érotiques ^^ donc je ne pense pas. Mais qui sait peut-être un jour.

 

  • Comment s’est passée ta recherche d’une maison d’édition au tout début ? J’ai vu que pour ton intégrale tu avais  quitté les éditions Sharon Kena pour te lancer dans l’auto-édition sur Amazon ? Peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?

 

J’ai effectivement débuté aux éditions Sharon Kena. Pour être honnête, c’est la seule maison d’édition chez qui j’ai postulé. Je faisais partie du comité de lecture et je lui ai proposé mon tome 1. Cyrielle a aimé et voilà 🙂

Maintenant, j’ai décidé de me gérer toute seule, si je peux dire, ce qui n’est pas évident quand on n’y connaît pas grand-chose. Heureusement, j’ai une amie merveilleuse (Emmanuelle Amadis et oui encore elle !!) qui m’a énormément conseillé, aidé (notamment avec mes incompétences informatiques) et je fais partie d’un groupe d’entraide entre auteurs dans lequel on peut poser toutes les questions sur des sujets qui nous posent problèmes.

 

  • Qui a décidé, et qui a réalisé tes illustrations de couvertures ?

 

Pour les trois tomes publiés aux éditions Sharon Kena, c’est un de mes amis qui les a réalisés. C’est moi qui lui ai dit ce que je voulais.

Pour l’intégrale, c’est, je te le donne en mille, Emmanuelle Amadis !!! Je lui ai dit ce que je voulais, lui ai fourni les photos et avec ses petits doigts magiques, elle m’a fait la couverture.

 

le métier d’écrivain :

 

  • Comment as-tu commencé à écrire de manière professionnelle. As-tu auparavant participé à des ateliers d’écriture, suivi une formation littéraire, appris une technique… ???? Où t’es-tu lancé spontanément dans le 1er jet ?

 

Non je n’ai fait aucune formation particulière, pas même littéraire. Je me suis lancée directement dans le grand bain en espérant que ça plaise !!

 

  • À quel âge as-tu commencé sérieusement à écrire ? Travaillais-tu à côté (temps plein/partiel/congés…)

 

Le premier tome « d’Hybride » est sorti en 2004, c’est là que j’ai commencé à écrire. J’avais quelques mois auparavant participé à un concours d’écriture. Ça m’a beaucoup plu, je ne me suis pas arrêtée depuis.

J’ai effectivement un travail à temps plein donc ce n’est pas évident d’allier les deux sans compter les enfants à gérer en même temps….

 

  • Qu’elle ait ta routine d’écriture en tant qu’écrivaine ? Tes habitudes matin, soir…. ? As-tu un nombre de mots ou de pages par jours à faire à minima, ou fais-tu selon ton inspiration ? écris-tu tous les jours ?

 

Je me « force » à écrire tous les jours. Comme je travaille toute la journée, en général j’écris le soir, jusque très tard, surtout si je suis bien inspirée. Dès que je suis en week-end, j’en profite pour écrire beaucoup, beaucoup plus, au grand désespoir de mon conjoint…

 

J’essaie de me fixer un objectif de 1000 mots par jour (en semaine, ça peut être compliqué mais je me rattrape les week-end). Après que je suis coincée sur une scène, soit je passe à un autre roman en cours (j’écris en ce moment deux spin-off d’hybride en même temps) soit je prends un bon bouquin pour me sortir l’histoire de la tête et je m’y remets plus tard.

 

  1. Utilises-tu des logiciels d’écriture comme Scrivener, Focus Writer….Ou écris-tu juste sous Word ? écris-tu d’abord sur un carnet manuscrit ou directement sur l’ordi ?

 

J’écris directement sur ordinateur (sous Writer). J’ai un carnet qui ne quitte jamais mon sac à main au cas où une idée me viendrait.

 

  1. Es-tu du genre à faire un plan très détaillé (style architecte) ou plutôt à découvrir ce qui se passe au fur et à mesure avec un plan très succinct au départ (style jardinier)

 

Nan je ne suis pas très plan, ce serait pourtant plus simple, je pense, mais je n’y arrive pas. En général j’ai l’idée globale de l’histoire dans la tête et je la note. Il peut m’arriver d’avoir même certains dialogues. Sinon, j’écris et je vois ce qui se passe. Il arrive que ça n’aille pas dans le sens où je voulais aller au départ, mais je finis toujours pas rattraper l’intrigue principale en cours de route… (ex : j’écris en ce moment le spin off sur ézéchiel, j’écrivais une scène avec une idée de base en tête et tout est partie en quenouille, mes personnages se sont disputés alors que ce n’était pas prévu du tout, bref, j’ai du changé mes plans…)

 

  1. La préparation de ton 1er roman, t- a-t-elle demandé beaucoup de temps en amont (fiches personnages ou plan ou documentations, séquencier..….)Combien de temps avant d’écrire le 1er jet (et ton 1er jet combien de temps ?)- fais-tu ensuite un gros travail de réécriture ? A qui fais-tu relire ton travail : tes proches, des bêta lecteurs…. ?

 

J’ai mis trois mois à écrire le premier tome « d’Hybride » (en sachant que j’ai changé l’histoire au moins deux ou trois fois en cours de route). Pour la relecture, ça prend effectivement beaucoup de temps, je le fais lire à des amis (auteures ou pas) et à ma mère (mon premier critique). J’ai investi dans le logiciel Antidote qui m’a permis de détecter énormément de choses qui avaient été oubliées dans les trois tomes « d’Hybride ». (j’ai mis 6 mois à le relire/corriger avant la sortie de l’intégrale).

 

  1. En France il peut sembler difficile de parler d’argent, mais abordons malgré tout ce sujet épineux….

Peux-tu dire aujourd’hui que tu vis de ta plume, où as-tu, tout ce temps, gardé un travail sur le côté ?

Peux-tu nous dire combien tu as gagné avec cette saga ? Ou le nombre d’exemplaires vendus depuis le début ? Ou ce que cela représente en salaire ou complément de salaire ? Être écrivain est un métier comme un autre, et ce sujet du salaire est un sujet qui intéresse tout le monde ….Souhaites-tu répondre, ou tout au moins aborder un peu ce thème sulfureux ? C’est comme tu veux…

 

Ahhh le sujet épineux !! Je vais être honnête, ce n’est pas un sujet tabou, bien au contraire, il faut en parler parce que les auteurs ne sont pas payés à la hauteur du travail qu’ils font. Par contre je ne parlerais pas de ce que je touchais chez Sharon Kena puisque c’est le pourcentage de base chez pratiquement toutes les maisons d’édition et je ne suis pas sûre qu’elle apprécierait que j’en parle.

Je t’avoue sincèrement que je ne me souviens pas du nombre de livres vendus depuis le début, je dirais 3 ou 4000, peut être plus ou moins, j’en sais rien. Mais je ne pouvais pas en vivre à l’époque, ça, c’est certain. J’ai toujours eu un travail à côté et à moins de devenir une J K Rolling je doute de pouvoir en vivre un jour…

Après, en auto-édition, je débute je n’ai donc pas encore les chiffres de ce que je vais toucher puisqu’il y un décalage de 3 mois sur Amazon. Tout ce que je peux te dire c’est que j’ai vendu près de 200 livres depuis la sortie de l’intégrale le 9 février de cette année (et en tant qu’auteur ce n’est pas parce que le livre papier est vendu 23 euros ou l’ebook 5,99 euros qu’on touche la totalité, car c’est loin d’être le cas…) Je suis assez contente d’autant que c’est une réédition, j’espère juste que ça va continuer.

 

  1. Souhaites-tu aborder un thème particulier que les questions n’auraient pas mentionné ? Ou un message pour tes fans ?

 

Pour mes fans (je ne suis pas sûre d’avoir des fans je ne suis pas une célébrité ^^ ) j’aimerais qu’ils n’hésitent pas à revenir vers moi, j’aimerais avoir plus de contacts avec eux. Je ne peux malheureusement pas faire de salons et j’avoue que c’est un côté qui me manque de ne pas pouvoir échanger avec eux. J’aimerais aussi pouvoir les faire participer à mes romans, qu’ils deviennent des personnages par exemple. Voilà. Donc j’en profite pour faire passer le message, n’hésitez pas à m’écrire je ne mords pas 🙂

 

Merci !!!!!

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

1commentaire

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Bonjour à tous !
N’hésitez pas à laisser vos commentaires ici….

 

Share with: